Louette-Saint-Denis

Louette-Saint-Denis

 

 

Son histoire, ses familles...

 

« Louette-Saint-Denis Son Histoire ses Familles », neuvième et dernier livre consacré aux communes de l’entité de Gedinne, particularité : cette commune faisait partie de la prévôté d’Orchimont province du Luxembourg tout comme ses voisines Louette-Saint-Pierre et Houdremont ainsi que Rienne ; Willerzie commune libre fut rattachée également à Orchimont après la convention de Lille du 3 décembre 1699 signée par la France et l’Autriche. Vencimont, était terre de l'Abbaye de Florennes, dont le seigneur de Florennes en avait l'avouerie, était : tant par le fonds que par l'avouerie une terre liégeoise.

 

Bourseigne-Neuve et Bourseigne-Vieille, quoique situées dans le pagus (pays) d’Ardenne, appartenaient déjà au comté de Namur au XIIe siècle. Gedinne avec ses appendices : Patignies, Malvoisin et Sart-Custinne, partie intégrante de la prévôté d’Orchimont, furent rattachés en 1297 au château de Bouillon, principauté de Liège.

 

Nous présentons l'histoire de Louette-Saint-Denis et de ses familles dans un format similaire à celui que nous avons utilisé pour les livres précédents, c'est-à-dire que nous publions quantité de textes originaux et pour transmettre à nos lecteurs la saveur du passé, nous les reproduisons tels qu'ils ont été transcrits à l'époque ; pour les différencier nous les avons placés entre « guillemets ».

Le premier chapitre est consacré à la généalogie des seigneurs, qui à Louette-Saint-Denis étaient au nombre de deux, se partageant la gestion et les revenus de la seigneurie. Nous publions la carte actuelle du village avec les lieux-dits. Les chapitres suivants étant consacrés à l’histoire des familles sous l’ancien et le nouveau régime, la démographie avec les graphiques des naissances, mariages et décès depuis 1667 à 1950. Nous publions 34 tableaux de la généalogie de 24 familles sur 5 à 10 générations et la liste des professions.

 

La gestion communale est approfondie, toutes les décisions importantes du conseil communal sont transcrites conformément à l’original, avec la liste des mayeurs, secrétaires communaux, gardes champêtre etc.… La vie des écoles depuis 1873 avec la liste des instituteurs et institutrices depuis 1813; l’église avec ses curés et vicaires et le cimetière à travers les vicissitudes de la révolution française.

L’arrivée de l’électricité au village, l’adduction d’eau et le chemin de fer vicinal.

 

Nous terminons par un sujet qui a généré de multiples recours devant les tribunaux de ces époques, le Ban-Notre-Dame ou Bois Dez dont les tribulations commencèrent en 1297 lorsque Sart-Custinne, Gedinne et ses appendices Malvoisin et Patignies quittèrent le giron d’Orchimont pour être rattachés au duché de Bouillon, principauté de Liège. Il faudra attendre 1844 pour le dernier partage entre les petites communes, Malvoisin, Patignies et Sart-Custinne.

 

 

 

  • © genealogie-passion.be